Quelle est la réglementation sur l’accessibilité handicap ?

Depuis 2005, une loi a été mise en vigueur pour favoriser les intérêts et le bien-être des personnes handicapées. Cette dernière concerne non seulement les logements et habitations mais aussi les endroits publics. Cette réglementation à été disposée pour que absolument tout le monde puisse se rendre librement sans contrainte dans les endroits publics.

Une ville aménagée

La loi mise en place pour les personnes qui ont une difficulté de mobilité à d’abord été imposée à tous les établissements publics. Cela veut dire que tous les bâtiments qui servent de centres commerciaux ou encore les immeubles dans lesquels des appartements sont occupés devraient se soumettre à la loi. La ville accès handicap devait depuis longtemps être aménagée. Mais dans la pratique, qu’est-ce qui devrait être changé? En ce qui concerne les anciens bâtiments, ils devaient y avoir des rénovations par rapport aux ascenseurs, aux escaliers, mais également aux entrées et portes de sortie. Les parkings devaient aussi être aménagés. Les nouvelles constructions devaient naturellement se mettre au pas, en adaptant leurs travaux dans le sens de la loi. Tout cela est bien dans le but de permettre l’accessibilité à tout le monde, en l’occurrence les personnes ayant un handicap.

Des maisons aménagées

La ville elle-même autrement dit les centres publics ainsi que les établissements devaient suivre la réglementation selon laquelle tout lieu devrait être accessible aux handicapés. Mais il y a aussi les logements. Les immeubles étaient obligés d’engager des travaux pour être dans les normes. Mais en ce qui concerne les habitations des particuliers, notamment des handicapés, cela ne dépend que d’eux-mêmes. Évidemment, ils feront sûrement tous les travaux nécessaires pour être autonomes dans leur propre maison.

Les maisons à vendre

La loi sur l’accessibilité handicap concerne de près les propriétaires qui souhaitent vendre des maisons neuves. Pendant la construction même, ils ne doivent surtout pas omettre de s’occuper les chemins extérieurs ainsi que du stationnement pour les personnes à mobilité réduite. Une personne handicapée à besoin de lumière partout dans la maison mais aussi d’un contact vers l’extérieur donc un interphone. Il faudra bien donc des équipements de commande à distance. Il faudra bien sûr adapter la construction de manière à ce qu’elle soit accessible à tous, notamment par rapport aux portes, à la salle de bain, les escaliers, les terrasses ainsi que la cave. La maison doit permettre à une personne handicapée d’y vivre de manière autonome.

Les aides aux porteurs de projets de création de logements adaptés
Comment calculer la pente pour mettre en place une rampe d’accès PMR ?