Quelles normes pouvant garantir l’accès des PMR aux escaliers ?

Les normes pour les personnes à mobilité réduite ou PMR sont obligatoires dans les établissements recevant du public ou ERP. En effet, les escaliers doivent être utilisables en toute sécurité par les PMR. Ils sont tenus de s’adapter à des normes précises pour être plus accessibles. Pour être conforme à ces normes, il faut s’y informer avant de procéder à des aménagements ou à des constructions particuliers. Pour cela, soyez au courant des normes qui peuvent garantir l’accès des PMR aux escaliers dans les ERP.

Concernant les dimensions de l’escalier

Tout d’abord, des dimensions bien précises doivent être respectées pour un escalier ERP norme afin de permettre l’accès des PMR. Une largeur minimale de 1,20 mètres est obligatoire pour l’emmarchement, entre les deux mains courantes. Cela est valable pour les ERP neufs. Mais, pour les ERP anciens ou qui existent déjà, il faut une largeur d’un mètre. Concernant les marches, elles doivent mesurer 16 cm ou bien moins pour un giron de 28 cm au minimum.

Les dimensions des mains courantes sont tenues de dépasser les 30 cm la première et la dernière marche de l’escalier sur la longueur, de chaque côté. Tâchez de mettre en place des mains courantes faciles à saisir. Elles doivent donc avoir entre 80 cm et 1 mètre de hauteur, par rapport aux marches de l’escalier. En outre, ces dernières doivent contraster avec la paroi support. Ainsi, le respect de ces dimensions est primordial pour un cheminement sécurisé des PMR. Si vous voulez mettre en normes vos escaliers adaptés aux PMR, consultez ce site spécialisé. Demandez un devis gratuit auprès de ce site pour commencer une mise aux normes PMR.

Les normes sur la main courante et le nez de marches

En ce qui concerne notamment la rampe d’escalier ou la main courante, cette dernière doit être fixée au mur ou sur pied. Elle se prolonge sur la totalité d’une volée d’escaliers et assure la sécurité des PMR. Incontournable lors des déplacements dans les escaliers, la main courante est un dispositif obligatoire. Elle doit être conforme à la norme escalier PMR et doit obéir à la réglementation en vigueur. En effet, la main courante doit être continue, rigide et aisément préhensible. Elle doit aussi se différencier de la paroi support, comme dit précédemment, grâce à un éclairage particulier. Pour le nez de marches, sachez qu’il s’agit d’un atout antidérapant pour les PMR.

Son application est normée et doit remplir les obligations en vigueur dans chaque ERP. Le nez de marches non-glissant sécurise, en fait, le déplacement dans les escaliers. C’est un élément de sécurité sans égal qui évite les chutes et les glissades. Vous pouvez faire le choix entre le nez de marches en L, le nez de marches plat ou en rouleau adhésif.

Qu’en est-il de la visibilité et de l’accessibilité de l’escalier ?

Les normes qui garantissent l’accès des PMR aux escaliers dans les ERP concernent aussi la visibilité. Pour optimiser la sécurité de ces personnes, il faut impérativement placer des revêtements au sol. Ces derniers doivent se situer 50 cm avant la première marche en haut de l’escalier. Pour cela, garantissez un contraste visuel et tactile entre les revêtements et l’escalier lui-même. Dans le cas où il y a un espace piéton, assurez un contraste couleur pour rendre la partie inférieure visible. Sinon, mettez-y un banc, des plantes, une barrière, etc. Par conséquent, un escalier accessible aux PMR dans les ERP doit honorer ces normes à la lettre. Hormis les règles déjà mentionnées, favorisez un élément de prévention podotactile ou BEV. N’oubliez pas non plus les contremarches qui sont le pouvoir du contraste.

Fauteuils roulants : Ce que cela fait d’être dans un fauteuil roulant
Garde d’enfant en situation de handicap