Les conseils pour bien choisir une voiture pour handicapé

Posséder sa voiture handicap est un facteur très important pour assurer l’autonomie des individus avec une difficulté à se déplacer. Handicap et conduite sont loin d’être incompatibles. Mais, des conseils sont à solliciter pour choisir un véhicule adapté aux besoins d’une personne handicapée.

Choisir une automobile adaptée à son handicap

Lorsqu’on recherche une voiture aménagée handicap, il est nécessaire de s’assurer que les aménagements correspondent à sa situation. Ainsi, les individus paraplégiques qui ont un handicap au niveau des deux jambes doivent s’assurer que les commandes de frein et accélération sont faites au niveau du volant. Ce système peut permettre de conduire en utilisant uniquement leurs membres supérieurs. La voiture peut bénéficier d’un système d’accélérateur-freins tiré poussé. Ce type d’aménagement peut également convenir pour les hémiplégiques. Il s’agit de personnes handicapées d’une jambe et d’un bras et. Dans le cas où le conducteur a une jambe handicapée, il faut que la voiture soit équipée de pédales à inverser.

Assurer une meilleure accessibilité

Au moment de choisir votre voiture handicapé, il est indispensable de prendre en compte l’accessibilité. Tant que les équipements ne s’adaptent pas aux besoins, autant de moments qui sont compliqués. Tous ces équipements demandent généralement de la place, il est donc conseillé de choisir une voiture PMR suffisamment spacieuse. Ensuite, si le conducteur conduit depuis son fauteuil roulant, il est important d’utiliser un véhicule au siège conducteur déplaçable, pourvu d’un système d’ancrage sécuritaire pour un fauteuil, d’une plateforme élévatrice et d’une bonne hauteur de plafond. Il est important de choisir un véhicule aux portes manœuvrables (coulissantes ou escamotables), à adopter des accessoires de relevage ou de transfert et choisir des sièges suffisamment ergonomiques pour pouvoir profiter d’un confort. Des sièges descendants et/ou pivotants, électriques ou manuels, sont à adopter. Alors que le releveur ou le plateau de transfert seront indispensables pour plus d’assistance, une marche, une rampe pied ou une poignée pourront suffire dans certains cas. En outre, il est nécessaire de choisir une voiture avec des portes facilement manœuvrables.

Les notions compatibles concernant le véhicule pour personne handicapée

Le choix du véhicule à acheter sera alors facilité. En déterminant précisément et en fonction de votre handicap, ce qu’il vous faut, vous pourrez bien choisir les aménagements adéquats. La première chose à faire avant de sélectionner votre voiture est de prendre en compte vos besoins. Le véhicule handicap a été conçu pour permettre la mobilité des PMR. Les voitures ont parfois l’obligation de respecter certaines normes ayant rapport à la sécurité pour assurer la sécurité des individus transportés. Dès lors, il faut déterminer les aménagements indispensables. Un individu en situation de handicap doit pouvoir profiter d’une certaine autonomie en dépit de la perte de son autonomie.

Les aides aux porteurs de projets de création de logements adaptés
Comment calculer la pente pour mettre en place une rampe d’accès PMR ?