Comment calculer la pente pour mettre en place une rampe d’accès PMR ?

Depuis quelques années, la loi a imposé que tous les bâtiments soient équipés de manière a ce que ce soit accessible à tous. Cette loi a été disposée notamment pour les personnes à mobilité réduite. En effet, les personnes handicapées ont toujours besoin d’aide dans tous leurs déplacements et ils ont du mal à être autonomes. D’où la nécessité de faire des aménagements dans les endroits publics pour que chacun puisse s’y rendre plus facilement.

Aménager les bâtiments

La loi qui a été mise en vigueur il y a quelques années de cela stipulait clairement qu’il était obligatoire que tous les immeubles, bâtiments et lieux publics soient aménagés pour que les personnes handicapées puissent s’y rendre de manière autonome. En l’occurrence pour les personnes en fauteuil roulant, il leur est très difficile de se déplacer d’un endroit à un autre et tout simplement impossible de monter un escalier. Que faire alors? C’est là que la rampe accès PMR est indispensable. De quoi est-ce qu’il s’agit? Généralement un bâtiment qui possède les équipements pour l’accessibilité aux handicapés est doté non seulement d’un escalier d’un côté de la porte d’entrée mais aussi d’une rampe pour le déplacement des personnes à fauteuil roulant. Il est très important de calculer cette pente.

Le calcul de la pente

Étant donné que la loi a donné une règle claire par rapport aux travaux et modifications à faire sur tous les bâtiments et immeubles anciens mais également pour les nouvelles constructions, il faut bien tenir compte des règlementations. En effet, en ce qui concerne la rampe PMR, il est nécessaire de se soumettre aux calculs. Pour mettre en place une rampe PMR, il faut tenir compte de la hauteur à franchir. Pour un individu lambda, monter un escalier de 10cm ne vaut pas grand chose. Mais pour 10cm de hauteur, il faudra compter 1m de longueur pour la rampe pour une personne handicapée. De plus, il faut penser aux manœuvres qui nécessite encore calculer 1,5m environ de diamètre.

Le type de rampe

En règle générale, il est préférable de faire l’installation de rampes permanente pour les lieux publics. Tout le monde doit se soumettre à la loi et effectuer les travaux pour que tout soit accessible aux personnes handicapées. En ce qui concerne le calcul de la pente, c’est simple. Il suffit de définir la hauteur de l’escalier pour voir la longueur nécessaire pour une rampe PMR.

Les aides aux porteurs de projets de création de logements adaptés
Caractéristiques et obligations pour des toilettes adaptées