Aménagez sa salle de bain pour la rendre accessible

L’aménagement d’une salle de bain permettra à des personnages âgés ou handicapés de l’utiliser sans problème. Contrairement à ce que l’on pense, il n’est pas très difficile de l’adapter afin d’améliorer le confort et la sécurité, pour vous ou pour un proche.

Adapter l’agencement général

Une salle de bain classique ne possède pas les installations nécessaires à une personne ayant un handicap. Notamment pour les portes standards qui sont beaucoup trop étroites. Il faudra alors l’arranger de manière que l’ouverture soit supérieure ou égale à 90 cm. Ou un peu plus, pour pouvoir tourner sans soucis. Comme il s’agit de travaux assez conséquents, faites appel à un professionnel. Sauf s’il s’agit d’une simple cloison à démonter.

De même, les prises électriques doivent être placées en hauteur, à côté des interrupteurs. Notamment pour éviter que le flexible de douche ne projette de l’eau dessus.

Choisir une douche adaptée

Le plus simple est de remplacer les baignoires par une douche qui est plus accessible. Toutefois, il y a des baignoires avec porte et siège intégré. Mais cela reste assez difficile d’accès sans une aide externe. En parlant de siège, l’idéal serait d’en installer une qui soit repliable. Comme ça, les autres personnes peuvent se doucher facilement. Il faudra également prévoir des barres d’appui et de maintien. Pour les personnes âgées, ces barres doivent être d’une couleur différente pour qu’ils puissent les voir, même avec une diminution de la vue. Concernant les parois de douche, ils doivent être placés à mi-hauteur. Avec cet aménagement, des aides peuvent aider la personne à se doucher en étant à l’extérieur.

Pour la sécurité, prévoyez un carrelage, un receveur et un tapis de douche antidérapant dans la salle de bain. Ce qui évitera les glissades dangereuses.

Un lavabo et des toilettes plus accessibles

Ici, il y a deux options concernant le lavabo : pour les personnes en fauteuil et ceux qui peuvent tout de même se lever. Pour le premier cas, optez pour un modèle ergonomique. La personne pourra ainsi s’asseoir devant sans être gênée par la colonne. Pour le second cas, il est possible d’installer des barres d’appui pour qu’une personne puisse se maintenir en toute sécurité. Vous pouvez également installer des mitigeurs anti-brûlure ou électrique pour que l’eau coule automatiquement au passage des mains.

Concernant les toilettes, elles doivent être surélevées ou installées avec l’option rehausseur sur la cuvette. Une barre d’appui doit aussi être aménagée pour s’asseoir et se révéler sans problème. D’ailleurs, c’est mieux si celle-ci est rabattable.

Financez vos travaux avec le crédit d’impôt sur le revenu
Découvrez les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)