Comment obtenir l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) ?

L’AAH est l’un des énormes piliers de la politique sociale en France qui offre un minimum de ressource pour un adulte handicapé. La procédure d’obtention de cette aide est simple. Il suffit de remplir certaines conditions. Quelles sont ces conditions ? Quelles sont les étapes à suivre pour avoir l’AAH ?

Qu’est-ce qu’une AAH ?

L’allocation aux adultes handicapés appelée aussi AAH ou allocation COTOREP est une aide financière qui offre un revenu minimum crée en 1975 par la loi n° 75-534 du 30 juin 1975 pour les personnes handicapées. Pour obtenir AAH, il y a certaines conditions qui doivent être remplies comme l’incapacité, l’âge, la résidence et la ressource. C’est la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui s’occupe de son admission. L’allocation est une aide sociale que la CAF ou caisse d’allocations familiales donne aux personnes atteintes d’un handicap ou d’une maladie chronique invalidante qui les empêche de travailler comme des gents normaux. Cette subvention assure alors leur nourriture.

Quelles sont les conditions d’attribution pour recevoir l’AAH ?

Une personne peut jouir de l’allocation lorsqu’elle est considérée handicapée par la CDAPH et qui ne bénéficie pas encore d’autre avantage. Si vous voulez obtenir une AAH, vous devez  avoir un taux d’incapacité permanente d’au moins 80%. Mais si quelqu’un a un taux compris entre 50 et 79%, il peut faire une demande d’AAH, à condition que son handicap ait provoqué une restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi. Ce qui signifie que même après quelque agencement du son milieu de travail, il ne peut pas encore travailler. La personne qui demande une allocation aux adultes handicapés doit être âgée de 20 ans minimum. Passé, l’âge légal de départ à la retraite, l’AAH n’est plus possible Mais par contre, s’il y a une personne avec un taux d’incapacité de plus de 80% arrive en âge de partir à la retraite, il peut toujours obtenir l’AAH en supplément de sa pension de retraite. Et bien sûr, pour bénéficier de l’AAH, il faut que vous habitiez sur le territoire français de façon permanente. Ou si non, vous devez avoir un titre de séjour régulier. Et pour finir, les ressources de la personne handicapée ne doit pas être au-dessus du seuil de revenu spécifique de 10 320 euros.

Comment faire une demande d’AAH ?

La demande d’AAH doit se faire dans la MDPH accompagnée du formulaire n°13788*01 à remplir et un certificat médical n°13878*01 moins de 3 mois rempli par un médecin. Une fois que la demande a été déposée, une procédure de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé est engagée. Après, un médecin  va réexaminer le demandeur pour déterminer son taux d’incapacité qui va transmettre à son tour ses conclusions à la CDAPH. Et c’est cette commission qui va décider la validation du dossier. Un mois après du dépôt du dossier, le droit à AAH est ouvert. Mais, s’il n’y pas de réponse 4 mois après le dépôt du dossier, cela signifie que la demande a été rejetée.

Les démarches pour obtenir une carte d’invalidité
Facilitez vos déplacements avec la carte de stationnement